Nord
de france
1er réseau immobilier
du Nord-Pas de Calais *
Actualités
20 Sep
2017

BREXIT : QUELLES CONSÉQUENCES SUR L’IMMOBILIER EN FRANCE ?

Abréviation de « British Exit », le Brexit signifie la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Votée par référendum en juin 2016, cette décision sera effective en 2019 : temps nécessaire à l’Union Européenne et au Royaume-Uni de préparer cette sortie.
Même si, techniquement, le Royaume-Uni fait toujours partie de l’Union Européenne, le Brexit a déjà des effets sur le marché de l’immobilier français.

BREXIT : QUELLES CONSEQUENCES SUR LIMMOBILIER EN ... - Image

À la suite du référendum, les français expatriés au Royaume-Uni, et principalement à Londres, ont augmenté leurs investissements dans l’immobilier parisien (simple investissement, résidence principale ou pied-à-terre). Le marché de ce dernier a d’ailleurs connu une hausse de 10 % l’an dernier.

Pour ce qui est des britanniques, leur intérêt pour l’immobilier français est toujours très important. Cela est notamment dû aux prix attractifs mais aussi aux conditions d’emprunt favorables. Et bien évidemment à l’art de vivre à la française !

Sur les 4 premiers mois de 2017, les demandes d’investissement ont progressé de 6 % (selon BNP Paribas International Buyers). Les britanniques restent les premiers acheteurs étrangers dans l’Hexagone avec 32 % des transactions.
 

ET LES HAUTS-DE-FRANCE DANS TOUT ÇA ?

En début d’année, la région a lancé une campagne de communication au Royaume-Uni dans le but d’attirer les entreprises britanniques à s’installer de l’autre côté de la Manche.

« Les Britanniques ont dit non à Bruxelles, ils n’ont pas dit non à la région Hauts-­de-France. Nous tra­vaillons ensemble à une stratégie gagnant­-gagnant pour booster nos échanges, le développement économique et le tourisme. Aux in­vestisseurs et aux chefs d’entreprise britanniques, je dis “chez nous, vous êtes chez vous’’ » - Xavier Bertrand, Prési­dent de la région.

Tout comme les entreprises, le tourisme est également important pour la région. Frédéric Leturque, Président du Comité régional du tourisme, met un point d’honneur à ce que la région « reste attentive à renouveler ses messages d’amour à ses voisins d’outre-Manche ».

En 2016, la clientèle britannique représentait 12 % des 9 millions de nuitées enregistrées dans les Haut-de-France.
 

INTERVIEW SQUARE HABITAT NORD DE FRANCE

Nous avons interviewé pour vous Fabrice Coussin, Responsable transaction des agences immobilières Square Habitat du Touquet, de Merlimont et de Berck-sur-Mer, au sujet du Brexit et de son impact sur la Côte-d’Opale.

Nous y apprenons notamment que 2 % d’étrangers investissent dans l’immobilier en France. Et parmi ces 2 %, 19 % sont britanniques.