Nord
de france
1er réseau immobilier
du Nord-Pas de Calais *
Actualités
14 Nov
2017

SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ – LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ

Choisissez Square Habitat Nord de France comme syndic de copropriété

Vous venez d’acheter un appartement dans un immeuble ou vous avez comme projet de le faire ? En tant que copropriétaire vous allez être confronté à des questions portant sur la gestion de la résidence et ses parties communes. Nous allons vous éclairer.

SYNDIC DE COPROPRIETE  LES CHARGES DE COPROPRIETE - Image

Retrouvez nos articles précédents sur le syndic de copropriété ici ; et sur l’Assemblée Générale ici.
Aujourd’hui, nous vous expliquons comment les charges de copropriété sont réparties.
 
Les charges de copropriété, c’est quoi ?
Ce sont les dépenses que les copropriétaires doivent supporter collectivement pour faire fonctionner, entretenir et améliorer l’immeuble. Les copropriétaires y participent en fonction de la nature des charges (générales ou spéciales) et de leur quote-part individuelle (valeur relative de leur lot).
 
     - Les charges générales portent sur :
* l’administration de l’immeuble - honoraires du syndic de copropriété, frais de tenue des Assemblée Générales, etc.
* l’entretien de l’immeuble - coût du nettoyage des parties communes, frais d’enlèvement des ordures ménagères, etc.
* la conservation de l’immeuble - dépenses engagées pour un ravalement de façade, une réfection de toitures, etc.
Tous les copropriétaires sont dans l’obligation de participer à ces charges générales à hauteur de leur quote-part et quelle qu’en soit l’utilité pour eux et leur lot.
 
     - Les charges spéciales sont celles relevant :
* des services collectifs - frais de gardiennage, système de sécurité, etc.
* des équipements communs - frais d’entretien de la chaudière collective, de l’ascenseur, etc.
Les copropriétaires payent ces charges spéciales en fonction de l’utilité des services et équipements à l’égard de leur(s) lot(s).
Par exemple, un copropriétaire habitant au dernier étage a davantage de charges liées à l’entretien de l’ascenseur que celui qui habite au 1er étage qui en a moins l’usage.
 
Lors des Assemblées Générales, les copropriétaires votent un budget prévisionnel qui anticipe les différentes dépenses nécessaires au maintien en l’état de l’immeuble, de son fonctionnement et de son administration.
Cependant il se peut également que des dépenses exceptionnelles doivent être engagées (travaux de conservation de l’immeuble ou encore études techniques), ce qui implique au préalable un vote des copropriétaires au cas par cas.